Partage avec tes amis !

Top Fauché II

FAUCHÉ

Une fois n’est pas coutume, ce soir, tu te la colles.

Partiels finis, anniv’ de ton meilleur poto ou autre argument scabreux que la raison ignore, on s’entame la moelle à n’importe quel prix. Prix ? Forcément il faut y penser : boire = bar = cher. Équation fatale, la motiv’ descend, ta crew se décompose. Le bon réflexe ? “Keep calm and go to PARIS-CI.”

Nouveau TOP : Fauché 2ème édition ! Démunis constants, en fin de mois ou grippe-sous de la première heure, voici une petite sélection d’adresses où il fait bon sortir le portefeuille. Plus Cigale que fourmi avec les beaux jours qui reviennent, soyez à la page et chillez cheap.

 Elasticité prix positive et qualité produit garantie. La Direction.

Le drapeau de la fidelité :

Avec son plafond de vieilles poutres et ses étagères remplies d’essais philosophiques, de livres de voyages et des bouteilles géantes de Maggi, le Drapeau de la fidélité ressemble à première vue plus à l’antre d’un professeur de philosophie à Saigon qu’à un restaurant de la rue Copreaux.

 Tribal Café :

Il ne s’agit ni d’une légende ni d’une arnaque, il existe bien un bar pour manger gratuit 4 soirs de la semaine.

 Teddy’s Bar :

A s’y méprendre, on se croirait presque dans le salon d’une de ses copines fans de peluches et n’étant pas encore complètement sorties de leur adolescence. Mais, en fait, y a moyen de bien plus s’amuser …

 Chez Aimé :

Avec ses soirées « Vides-tes poches », Chez Aimé, c’est l’ami des étudiants fauchés.

 L’escale :

Pochtrons, Pochtronnes, l’Escale vous a compris. Soiffards accomplis ou novices de la bibine, unis par le cruel manque de pépètes pour se la mettre, soyez rassurés vous avez votre nouveau QG.

 La muraille du Phénix :

Cette cantine asiatique, située au coeur du 5ème arrondissement de paris, proche du Panthéon et du jardin du Luxembourg, est l’occasion rêvée pour ne pas manger de pâtes une énième fois aujourd’hui !