Partage avec tes amis !

Alice F.

AliceEN BREF

Prénom « Surnom » Nom : Alice Fauroux

Date d’entrée dans l’association : 2012

Fonction dans l’association : Pôle com’

Un mot pour te définir au sein du groupe ? Espiègle

 

TON BACKGROUND

Background : Toulouse puis Paris

Etudes : Degead 2

Projets : De très grands, classés secret défense 😉

TES REPERES / REPAIRES

Trois mots pour définir ton style de sorties : Posées, originales et entre amis !

Ton arrondissement préféré : Hum… Ce serait le grand axe 8e-1er-4e arrondissements. Partir de l’Arc de Triomphe, passer par la Concorde et les Tuileries pour arriver à Notre Dame. S’il faut n’en retenir qu’un, ce sera le 4e ! Pour les souvenirs passés et futurs !

Tes complices dans l’équipe : Katchou et Caillette. Et ma belle Fatou, c’est une évidence !

Toi, en cocktail, selon un de tes potes pariscien : « Ephémère et légère, elle naît d’une averse d’un alcool givré. Pluie battante et battue, malmenés par la chaleur des agrumes une passion, puis un printemps, s’installent ; elle est celle de ses fruits, celle d’un répit. L’orage passé brille le sourire d’une cerise estivale, presque mûre ; mais discrète car l’automne chargé de ses manteaux amers couvre d’une frange dorée le liquide sucré. La sonate des saisons fut jouée puis elles se sont dispersées ; et aux quatre vents un murmure, oxymore du temps qui passe : Alice compose. Alice repasse. Nordic Summer. »

Ton idole : Tim Burton

Une œuvre qui te définit ? Alice Au Pays Des Merveilles

Ta chanson de la honte (celle que tu écoutes secrètement sur ton iPod) : Words de F. R. David (aussi honteux que kitsch !)

Ton établissement préféré : Le Shywawa entre potes, le Café de la Paix pour jouer les princesses !

Ce que Paris-Ci t’a fait découvrir : Fred et sa top-liste de restos !

Ta citation après 2 heures du matin : « Encore ? » … à Marine qui vient à nouveau de casser un verre.

Freestyle : J’ai envie de danser !!! Ce que ça peut être frustrant une feuille de papier…
Faisons avec les moyens du bord… Le petit conseil de la fin : Si votre vie est un long fleuve tranquille, partez donc à la mer !

Ses articles