Partage avec tes amis !

Frédéric C. – 3e Edition

FredEN BREF

Prénom « Surnom » Nom : Frédéric Chhean (Maître Chhean, Fred, Frédo, Dofré, MC Dofré…)

Date d’entrée dans l’association : février 2012

Fonction dans l’association : Ancien (Grand Cru paraît-il)

Un mot pour te définir au sein du groupe ? Monsieur Resto

 

TON BACKGROUND

Background : Bah le ventre de maman qui m’a mis au monde dans la ville d’Epinay, puis les bras de mon papa, puis la poussette de mon papa et ma maman, puis les premiers pas dans la cour de récré, puis les premières courses à jouer à chat perché, puis les premiers bisous (volés) dans les rangs à attendre la maîtresse. C’est tout pour le moment.

Etudes : M1 Marketing et Stratégie (Master Chilessence)

Projets : Faire du marketing chez Apple, ou sinon… Jouer de la guitare, racheter Higuma, manger du saucisson, du fromage, des nems, des raviolis crevettes, des Pho, des Bo bun, des cheesecakes, boire de la bière sans jamais grossir, faire du skate, passer numéro 1 mondial de Tennis, devenir meneur de jeu du PSG et Zlataner à tout va, dominer le monde, devenir président de la Chine, apprendre à cuisiner libanais, devenir chanteur pour pouvoir chanter en duo avec Tragédie, Jean-Jacques Goldman, Gérald de Palmas, Céline Dion, Matt Pokora, Maître Gims… Raper du FROMAGE avec MC Joe Foxx (aka Tim), golfer sur les plus beaux parcours de l’espace avec Tim et Vincent, avoir autant de Swagg et un swing aussi élégant que Adam Scott, attraper des nouveaux Pokemons.

 

TES REPERES / REPAIRES

Trois mots pour définir ton style de sorties : grosse Bouffe, grosse Ambiance, gros Parisciens

Ton arrondissement préféré :  le 17ème (Lieu d’habitation, Schwartz, Royal Pereire, les Batignolles, Monceau + Decathlon (sisi), La Fnac, Darty, Golf plus, Golfenstock …)

Tes complices dans l’équipe : Timothée (avec qui Je souhaite qu’on inonde toutes les ondes, qu’on mette tout le monde au parfum, que notre flow crée l’hécatombe, qu’on devienne des rapeurs de FROMAGES connus jusqu’à Pékin), Sylvie, Fatou (la juriste la plus belle de ce monde), Marion, Nico (pour aller voir les matchs du PSG un samedi aprem au lieu de bosser à la BU), Elise, Leslie (ma concurrente de Blind Test et pour nos innombrables duos sur Tragedie), Juju Okerman (animé par notre passion du sport et nos discussions sur la vie de 2h), Antoine Ballu, Antoine Malatray (m’ayant montré le chemin vers Paris-ci), Baptou (fidèle à son poste pour accueillir les gens en quête de chill dans la cour), mes fillots Matthieu (à qui j’aime mettre la misère au tennis) et Gogeta (pour son côté chinois jusqu’au bout et mon admiration envers son niveau en mathématiques)

Toi, en cocktail, selon un de tes potes pariscien : une Tequila Sunrise : onctueux comme une crème de cassis, pétillant comme l’eau gazeuse, acidulé comme le citron et aussi rafraîchissant que l’association de la téquila (fait par Marion)

Ton idole : Un mix entre Patrick Sebastien, JM Bigard, Frank Dubosc, Mickael Youn, Frank Ribéry, Mac Lesggy et Frédéric Chhean. Vous voyez un peu le délire ?

Une œuvre qui te définit ? Le petit Larousse illustrée (page 1407)

Ta chanson de la honte (celle que tu écoutes secrètement sur ton iPod) : Pas de honte, j’assume complètement d’aimer écouter et m’ambiancer sur Tragedie (Hey oh (ft Leslie), Sexy pour moi), Gilbert Montagné, K-Maro….

Ton établissement préféré : Schwartz Deli (pour son burger forestier avec champignons, sauces au truffes et copaux de parmesans), Higuma (pour ses bons Ramens et ses Gyozas), Ace Bento (pour les grillades coréennes), La cantine de Belleville (pour son menu imbattable entrée-plat-dessert à 14 balles), Sushi star (pour manger des sushis et autres brochettes à volonté), Prosper (pour son magret de canard aux épices), Aux artistes (pour sa terrine du chef gargantuesque), Hanouman (pour ses Pâtes Thailandaises), Le Gay Lussac (pour les nombreuses soirées à mater le Foot autour d’un burger ou d’une entrecôte avec mes alcoolytes).
Voilà votre liste de bons plans pour bien manger 😉

Ce que Paris-Ci t’a fait découvrir : des gens parfois beaux et formidables, Joucas, Aix-en-Provence, la boule, mon amour pour le resto, que Barney Stinson était une petite frappe face à Julien Durel.
Beaucoup trop de choses ne pouvant se résumer à deux lignes… Mais comme j’ai déjà beaucoup écris et que je veux pas vous saouler de peur que, la lecture vous arrêtiez, on va passer à la suite que ma plume a décidé de délivrer.

Ta citation après 2 heures du matin : « Putain je crois que c’est bien mort pour le métro, je vais bien raquer pour rentrer ce soir »

Freestyle :  8h : Je me lève, je brunch avec des œufs, du bacon, du jambon, de la bonne charcuterie, du jus d’orange, un petit café, un petit thé saveur pétrole.
10h : Je joue au tennis avec Roger Federer (et je lui met sa race)
11h : Je regarde Pokémon en tant que grand fan de Pikachu
12h : Je mate la rediff de secret story
13h : Je mange un gros Burger, des frites et une cheesecake en dessert
14h : Je me gratte les pieds, je me coupe les ongles
15h : J’écoute Tragédie (Hey Oh)
16h : Je téléphone à ma maman pour lui dire que j’ai rendu un carte de -5 au British Open
17h : je vais au Buttes-Chaumont (conseillé par le Top Parcs) retrouver les copains Parisciens pour prendre l’apéro-goûter avec des Granolas, des Chocapics, du lait Candia, des mister freeze et du lourd Champomy millésime 2014
20h : Paris-ci se dirige chez Higuma pour un lourd repas japonais
22h : Je chille avec Paris-ci sur le Pont des Arts en espérant que des musiciens soit présent pour faire kiffer
23h : J’essaye d’attraper quelques Pokémon eau dans la Seine.
00h : Paris-ci se dirige vers le Bombardier histoire de prendre une petite bière, à chantonner des chansons dont les paroles me sont inconnues
01h : on va où maintenant ?
Pour finir, merci d’être allé au bout de cette (passionnante) description. Voici un dernier petit bonus :
https://www.youtube.com/watch?v=m5kURsPznXw&feature=kp

Ses articles