Tags

Related Posts

Partage avec tes amis !

Jade Lim



EN BREF

Prénom  « surnom » nom : Jade « Chadou » (dérivé du commun sinon banal « Jadou ») Lim, Jadon ou encore Mouche (Laplanche)

Date d’entrée dans l’association : Octobre 2017

Fonction dans l’association : Newbie du Pôle d’élite, le Pôle Guide / Secrétaire Générale

Un mot pour te définir au sein du groupe ? Tracteur.

 

TON BACKGROUND

Background : J’ai grandi dans la ville lumière, puis déménagé à Nantes pour mieux revenir à Paris, Dauphine oblige.

Etudes : Bac ES puis DEGEAD à Dauphine.

Projets : Faire grandir davantage encore PARIS-CI. Continuer l’aventure dauphinoise. Voyager à n’en plus finir. « Écrire une chanson dans le vent, un air gai chic et entraînant ». Enfin, réaliser la plus grande collection de plots de chantier du système solaire.

TES REPERES / REPAIRES

Trois mots pour définir ton style de sorties : Plot / Dancefloor / Kebab

Ton arrondissement préféré : Le 9epour ses bars étudiants friendly, ses rues pittoresques…

Tes complices dans l’équipe : Laplanche et Crys (le Pôle B) Touboul (Bérenge) mais aussi Courtois et finalement la totalité de mes co-newbies et une jolie partie de mes aînés.

Toi, en cocktail, selon un de tes potes pariscien : Jade, c’est un peu une grande dame qui serait passée à côté d’une carrière de chauffeur poids-lourds.
Voici comment la déguster.
En premier lieu, le pastaga (si c’est au petit dej, c’est que du bonus), reflet de sa beaufétie légendaire, parce que Jade c’est ton oncle lourd qu’on continue à inviter aux repas de famille malgré ses blagues de merde et ses expressions de fermier du Cantal.
À diluer au cidre, déjà parce que l’eau c’est dégueulasse et surtout pour qu’elle continue à croire qu’elle est bretonne alors qu’elle vient de Nantes. Ajoutez à cela un shot de saké pour rappeler ses origines asiatiques sur lesquelles personne ne fait de blagues à part elle, ou peut-être qu’une bonne quantité de wasabi refléterait mieux son caractère explosif.
Même si elle n’est pas du genre à faire de chichis, n’oubliez pas le petit parasol en papier, car Jade est éblouissante.
Je le sais, l’association paraît loufoque, on hésite à y gouter, mais croyez-moi : pour en avoir consommé en quantité, on y retourne, et plutôt deux fois qu’une !
Credz to Laplanche

 

Ton idole : Trop pour n’en choisir qu’un. Brassens, Balavoine, Eluard, Belmondo, mais aussi Hazanavicius, Jean Lassalle et Basile Rovel.

Une œuvre qui te définit ? Cheveu poursuivi par deux planètes – Miro

Ta chanson de la honte : La Tournée du Patron

Ton établissement préféré : L’Atelier Suffren dans le 15epour des bières pas chères et mes copains nantais pas loin.

Ce que PARIS-CI t’a fait découvrir : Le travail d’équipe, et le plaisir de retourner le dancefloor mais aussi de bosser dur, le tout avec les mêmes personnes. Ne pas juger les gens à leur crinière (coucou Marius et Touboul).

Ta citation après deux heures du matin : « Il est où mon plot (de chantier) ?! »

Freestyle : « On n’est pas là pour être ici ! » (importé du grand Ouest)