Matthieu L.

EN BREF10563025_10206553962031628_256095720037124751_n

Prénom « Surnom » Nom : Matthieu, Latthieu, Melong, Latt.

Date d’entrée dans l’association : Octobre 2013

Fonction dans l’association :
2013-2014 : Newbie au pôle partenariat
2014-2015 : Trésorier

Un mot pour te définir au sein du groupe ? Utopia

 

TON BACKGROUND

Background : Né à Paris (14ème) en 95 mais j’ai grandi en Normandie au milieu des vaches et des camemberts de 97 à 2013, année où j’ai intégré le Dauph’ Game.

Etudes : 2013-2014 : DEGEAD 1 parcours germanophone
2014-2015 : DEGEAD 2 exclu du parcours germanophone

Projets : Faire le tour du monde (plusieurs fois dont une à la voile), apprendre l’espagnol et l’arabe.

 

TES REPERES / REPAIRES

Trois mots pour définir ton style de sorties :  Amis, Binches, tout-Paris.

Ton arrondissement préféré :  Le mix 19-20-11 de république au bassin de la Villette en longeant le canal saint-martin.

Tes complices dans l’équipe :  Mon bureau préféré (paix à toi Baptou) et tous les indic’s de cette asso allant de la pire respo aux newbies déjanté(e)s.

Toi, en cocktail, selon un de tes potes pariscien : Un cocktail doux amer : vodka, cointreau myrtille et cerise
En première apparence son sourire charmeur,
Inspire la bonté, amitié et sagesse
Distillez de la cerise, garante d’une richesse,
Qu’Il saura vous donner pour votre plus grand bonheur.
Mais ne vous y trompez pas !
Sous son apparente douceur, il ne renoncera pas,
Dès lors que son dessein lui tient trop à cœur,
A vous pourfendre de son amertume.
Une pointe de Cointreau vient troubler la pâleur,
Que la myrtille embellit et parfume
Un étrange paradoxe se dessine sous vos yeux
La vodka vous rappelle à l’ordre et votre gorge prend feu.
By Julia

Ton idole : DJ Mam’s pour m’avoir permis de danser avec Louloutte.

Une œuvre qui te définit ? Le colosse de Rhodès, sa grandeur tient plus du mythe que de la réalité

Ta chanson de la honte (celle que tu écoutes secrètement sur ton iPod) : Fallin (Alicia Keys), quand ça cumule la belle voix, le beau regard et les belles … je dis oui

Ton établissement préféré : L’écurie (Vème arrondissement), je vous laisse tester !

Ce que Paris-Ci t’a fait découvrir : Mes limites… avec l’alcool d’abord mais pas que. 

Ta citation après 2 heures du matin : « C’est vraiment un putain d’indic’ !! »

Freestyle :  Perdu, affamé, assoifé, apeuré,
Les rues de Paris m’engloutissaient
Quand tout à coup, une lumière
Bordeau, apaisante, propice au chill,
Accomagnés d’éclats de rires éphémères,
De blagues foireuses et de clopes par pile,
Ils murmuraient « Par ici, par ici »
Alors instinctivement, je les ai suivis…

Ses articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *